background
affiche nederlands indie
Van het eerste zeilschip

het eerste zeilschip

Tot en met het laatste vrachtschip

het laatste vrachtschip
facebook forum
ss Gedé (version Français)

 

                                      

Please click flag for the English                          version

Voor de Nederlandse versie s.v.p. de vlag aanklikken

 

ss Gedé

Armateur N.V. Rotterdamsche Lloyd - Rotterdam
Chantier naval N.V. Koninklijke Maatschappij 'De Schelde' te Vlissingen
Type Navire postal à échantillons pleins, 3 ponts
Année de construction 1892
Passagers 1-ière classe: 38, 2-ième classe:24, 3e-ième classe ?
Demensions Longueure: 109,5 m. Largeur: 11,6 m. Creux s/quille: 8,23 m.
Moteur & puissance Machien à vapeur à quadruple expansion, 4 cylindres - 2000 IPK
Vitesse 12 mille nautique par heure
No. Construction 78
TJB 2828 tonneaux de jauge brute
TJN 1793 tonneaux de jauge net
TPL 3397 tonnes de port en lourd
Service maritime
Service: Pays Bas - Les Indes Orientales néerlandaises. En janvier 1912 le Gedé fut le premier navire d'entrer le port de Belawan-Sumatra.
Indificatifs dáppel radio NSJK
Vendu
1910 - Vendu à Cia Naveira del Pacifico - Quaymas Le Mexique. Nouveau nom: 'General y Pesqueira'.

1916 - Vendu à Kishimoto, Kisen - Le Japon. Nouveau nom: 'Shigizan Maru'.

 

Aquarelle - ss Gedé
Aquarelle - Passagers sur le pont
ss Gedé à Sabang-Les Indes Orientales néerlandaises
Survaillant de quai Saleh à bord du Gedé - 1909
Demi-maquette du Gedé
Dessin de 1892

 

LE NOUFRAGE DU 'SHIGIZAN MARU'

Pendant la première Guerre Mondiale le Shigizan Maru (Gedé)naviquant sous pavillion japonaise et en route de Gênes à New York, heurta une mine le 7 juillet 1917, à environ 4 mile nautique de la côte. Les mines au large de Port La Nouvelle y avaient été posées auparavant par le sous-marin allemand le 'U-27. Après l'explosion énorme le Shigizan Maru coulait quasi immédiatement et se trouve actuellement sur la position: 42°57'N - 03°04'E.

Ci-dessus la baptême du 'U-27', le 19 octobre 1916

 

PLONGER VERS LE SHIGIZAN MARU (LE'GEDÉ')

Photos de Patrice Strazzera, Nathalie Vialade, Claude Roquelaure et le 'Koninklijke Rotterdamsche Lloyd Museum'

Port La Nouvelle sur la Méditerranée
 
La carte nautique avec l'épave du Gedé
Le gaillard d'avant à bâbord
Le gaillard d'avant à tribord
Un morceau de la rambarde sur le gaillard
Un hublot bien visible
La chaudière marine écossaise
L'ancre de bâbord

 

LE SAUVETAGE DE L'ANCRE

L'ancre sort de l'eau à l'aide du gréeur de Jifmar Offshore Services
L'équipage posant fièrement avec láncre

 

LES FESTIVITÉS AUTOUR D'UNE EXPOSITION PERMANENTE DE L'ANCRE DU GEDÉ 

'Port la Nouvelle' est une commune dans le département 'Aude'  (region Languedoc-Roussillon)avec, en 2005, 5610 habitants. Le village portuaire fait partie de l'arondissement Narbonne.
 
        

                                            PORT LA NOUVELLE - FRANCE

L’invitation du Maire de Port La Nouvelle

 

Le 7 juillet 2011 le président de notre fondation, Ed van Lierde, fût invité par la municipalité Port La Nouvelle, pour l’inauguration, ensemble avec Monsieur le Maire, de la plaquette de l’ancre du Gedé, et pour faire un discours de la part du Musée KRL. Pendant cette reception chaleureuse notre président était accompagné par son épouse Josje. Ed van Lierde saisit l’occasion pour encourager le club de plongée impliqué (dont le Secrétaire de la Mairie, Claude Roquelaure était président) de relever de l’eau quelques parties reconnaissable pour le Musée KRL. Malheureusement, suite aux conditions de plonge défavorables, on n’y avait pas encore réussi!

 

PHOTOS DE L’INAUGURATION SOLENNELLE DU 7 JUILLET 2011

                                                                                                                                                                                                                                                                                                     
L’inauguration de la plaquette en cuivre par, à gauche, le Maire Henri Martin et, à droite, Ed van Lierde.
Le Maire, Henri Martin, remerciant Ed van Lierde de sa présence.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               
La disposition superbe de l’ancre du Gedé, de la plaquette et de la plaque d’information.
L’information détaillée (en français) avec photos.
                                            
Le discours du maire, en vrai Français, avec beaucoup de gestes.
Le secrétaire, Claude Roquelaure, en train de lire quelques phrases en hollandais.

         
Le discours en français de Ed van Lierde, un peu hésitant ici et là, est très apprécié par les auditeurs.
Notre président reçoit un cadeau en souvenir du maire.
Le groupe entier: Dgàd: Corinne Blokhoff-Astruc, le secrétaire de la mairie, Claude Roquelaure, Josje van Lierde-Olivier, le fondateur du KRL-Museum, Ed van Lierde, le maire Henri Martin et Arthur Bertrand, le créateur du cadeau, reçu par le président du maire (voir en bas à gauche).
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                         
À gauche le cadeau reçu par Ed van Lierde du maire, à droite le cadeau reçu par Claude Roquelaure de la part du musée KRL.
Une jolie présentation Powerpoint était prévue également.
Une exposition photos du Gedé et du relevage de l’acre de bâbord.
Une vue superbe sur Port La Nouvelle. Dgàd: Josje van Lierde-Olivier, Corinne Blokhoff-Astruc et Claude Roquelaure. En plus, il nous avait fait faire une excursion le lendemain.

 

LA PRESSE

 

'Les épaves de la Grande Guerre' (decembre - 2014)

WEBSITE DU LIVRE

http://www.editions-gap.fr/fiche-A%7CGAP%7CEPAVESGDEGUERRE-01040000000000000000-FR-231-PLONGEE.html

Jean-Pierre Joncheray est un vieil habitué des éditions GAP. Nous lui devons la longue série des épaves :
- 50 épaves en Corse, édité en 2002, puis, en suite régulière :
- 80 épaves à Marseille et dans sa région,
- 100 épaves en Côte d’Azur, de La Ciotat à Saint-Tropez,
- 100 épaves en Côte d’Azur, Monaco, Riviera du Ponant,


à laquelle il a déjà rajouté L’aventure du sous-marin Alose, ce submersible qu’il a découvert en 1975, et maintenant classé Monument Historique. En même temps, couronnement de sa longue carrière d’archéologue sousmarin, Jean-Pierre « inventait » en quelque sorte ce qu’il convient de nommer l’archéologie de la vapeur, une application innovante des méthodes de l’archéologie sous-marine aux épaves contemporaines, des navires à vapeur aux avions. Car, avant lui et ses premiers « naufrages en Provence », qui datent du début des années 1980, n’étaient nobles, et considérées, que les études de gisements antiques, étrusques, grecs ou romains.

Dans la foulée, notre auteur préféré s’est attaqué à un sujet qui, il faut l’admettre, est d’actualité : la guerre de 1914-1918, autrement dite « Grande Guerre ». À vrai dire, Jean-Pierre n’avait pas attendu cette commémo-ration pour amasser, année après année, depuis plus de quarante ans, une importante documentation sur les aspects maritimes et méditerranéens du conflit. Il avait visité toutes les épaves se rattachant à cette période, s’entourant des meilleurs photographes sousmarins, et consulté les plus éminents spécialistes du sujet. L’appel aux plongeurs « tek », ces nouveaux explorateurs des grandes profondeurs, fut souvent nécessaire. Avec François Brun et Claude Roquelaure, les coauteurs, l’exhaustivité s’est réalisée jusqu’aux frontières de notre façade méditerranéenne.

Le résultat est là : dix-sept bâtiments perdus, plus de dix épaves visitées au sein des eaux, leur histoire avant le funeste jour de leur naufrage, les circonstances de leur perte, et la description de leurs vestiges, quand ceux-ci étaient accessibles. La qualité de cet ouvrage semble établie si l’on en savoure la préface, sous la signature prestigieuse du Directeur du Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines, Michel L’Hour.

                                                                                                                             

Auteur: 

Jean-Pierre JONCHERAY

                                                                                                                                  

 Plongeur-sponsor:

Claude ROQUELAURE

                                                                                                                     

Plongeur-sponsor:     

François BRUN

Le 7 juillet 2011 le président et fondateur du 'Stichting Koninklijke Rotterdamsche Lloyd Museum, Ed van Lierde, fût invité par la municipalité Port La Nouvelle, pour l’inauguration, ensemble avec Monsieur le Maire, de la plaquette de l’ancre du Gedé, et pour faire un discours de la part du Musée KRL. Pendant cette reception chaleureuse notre président était accompagné par son épouse Josje. Ed van Lierde saisit l’occasion pour encourager le club de plongée impliqué (dont le Secrétaire de la Mairie, Claude Roquelaure était président) de relever de l’eau quelques parties reconnaissable pour le Musée KRL. Malheureusement, suite aux conditions de plonge défavorables, on n’y avait pas encore réussi!

 

Peinture de Marc Brisset - 2016

 

UN ÉVENEMENT IMPORTANT EN 2017!

Henri Martin, Maire de Port La Nouvelle, mentionnait dans son discours son désir d’organiser un évènement important dans environ 6 ans à l’occasion du centenaire du naufrage du Gedé. Il est remarquable comment le gouvernement français accorde plus de valeur au passé que le gouvernement Hollandais. Notre musée est confronté, parfois d’une façon rude, avec ce dernier fait.

Les Français nous ont également montré qu’ils considèrent l’hospitalité d’une grande importance. Depuis ce website nous les en remercions encore une fois .............

"Port La Nouvelle ....... Merci beaucoup pour votre hospitalité!"

 

La traduction par Floor van der Moer dans la belle langue française, est très apprécié par notre mussée.